Actualités

Archives


Communiqué de presse du Clong-Volontariat

Lancement de l’Observatoire des Engagements Volontaires et Solidaires à l’International

Centrafrique : une délégation contre les haines religieuses

Depuis la semaine dernière, les violences à Bangui ont fait des dizaines de morts, notamment à travers deux incidents sanglants : une grenade jetée lors d'une veillée mortuaire, et une fusillade lors du passage d'une colonne de soldats tchadiens dans un quartier de la capitale centrafricaine. Ces violences semblent avoir précipité la décision de l'UE de lancer officiellement la mission EUFOR-RCA, qui aurait dû démarrer le 17 mars, mais qui semblait depuis lors enlisée.

 

C'est dans ce contexte qu'une délégation chrétienne s'est rendue à Bangui pour rencontrer les acteurs les plus susceptibles d'apaiser les violences : les responsables religieux. Elle est en ce moment sur le territoire de RCA, et ses activités sont suivies quotidiennement (sous forme de textes, photos, enregistrements sonores) sur la rubrique spéciale du site du Défap accessible à l'adresse suivante : http://www.defap.fr/activites-internationales/centrafrique-visite-de-solidarite-a-bangui. Cette délégation comprend des représentants du Défap – Service protestant de mission, de la Cevaa – Communauté d'Églises en mission, et de la CETA (Conférence des Églises de toute l'Afrique). Son but : apporter un soutien à toutes les voix qui, en RCA, s'efforcent de porter une parole d'apaisement et de réconciliation.

 

Trop fréquemment, la situation chaotique de la Centrafrique est décrite sous l'angle d'un conflit religieux. Une explication simpliste, que récusent tous les partenaires en RCA du Défap. Trop souvent, les images qui parviennent dans nos pays des violences en Centrafrique sont celles de groupes violents brandissant leur religion comme un étendard, mais qui ne sont reconnus par aucune autorité religieuse, qu'elle soit chrétienne ou musulmane.

image_large (1)
Les membres du Réseau des femmes croyantes et médiatrices de la paix © Claire Bernole pour Défap

Voilà pourquoi la délégation Défap-Cevaa-Ceta est en ce moment à Bangui. Les membres de la délégation veulent apporter le soutien des Églises d'Europe et d'Afrique à tout le peuple centrafricain. Ils veulent se tenir résolument aux côtés de ceux qui en RCA récusent toute haine interethnique ou interreligieuse, se portent au secours de celles et ceux qui sont menacés, et contribuent à faire de la Centrafrique une terre de justice et de paix. Solidarité, réconciliation, justice, refus de l'immunité sont les grands axes qui guident les paroles et les actes de cette délégation.

 
 

Dans les prochains jours, sont notamment prévues les rencontres suivantes :

a. rencontre avec Madame la Présidente de la République Catherine Samba-Panza ;
b. rencontre avec la plateforme des leaders religieux catholique, protestant et musulman ;
c. rencontre avec le Réseau des Femmes Croyantes (chrétiennes et musulmanes) ;
d. rencontre avec l’EPCR (Église Protestante du Christ-Roi).
 
 

La délégation est accompagnée sur place par une journaliste de la revue "Signes des Temps" qui permet le suivi quotidien de l'événement. Si vous voulez plus d'informations sur cette visite :

 

Plus d'informations mises à jour quotidiennement ici.