Actualités


Offre d’emploi poste de coordonnateur (H/F) CLONG Volontariat

Valoriser le parcours des expatriés solidaires

Atelier Guide retour 2017

Volontariat à l’international : Statistiques 2015

Nouvelle publication du CLONG-Volontariat sur les parcours d’engagement en solidarité internationale

Nouveau dépliant d’information du CLONG-Volontariat

Statistiques Volontariat à l’international 2014

« Quelle participation citoyenne à la construction des politiques de développement ? Et les jeunes dans tout ça »

Enquête : Participation des jeunes à la construction des politiques de développement

SAVE THE DATE! Conférence ” Quelle participation citoyenne à la construction des politiques de développement?”

La jeunesse et le volontariat à l’international au cœur des préoccupations du gouvernement

Statistiques 2013

Journée Internationale des Volontaires 2014

15e Sommet de la Francophonie

Etude du Clong “l’expatriation solidaire : se construire et construire un monde commun”

Sortie du site RESSOURCES DOCS

Adoption du projet de loi “EU Aid Volunteers” par le Parlement européen

Conférence IVCO 2013

Réduction du budget du Corps volontaire européen d’aide humanitaire

Tableau des associations d’envoi de Volontaires

Recommandations des organisations européennes de volontariat international pour le futur programme EU Aid Volunteers

Lancement de l’Observatoire des Engagements Volontaires et Solidaires à l’International

Questions diverses

Quelle est la différence entre une ONG d’envoi de volontaires agréée par le Ministère des Affaires Etrangères et Européennes et une ONG non agréée ?

 

Qu’est-ce qu’une action d’urgence humanitaire ?

 

Qu’est-ce que le développement ?

 

Y-a t-il des ONG spécialisées dans une zone géographique particulière ?

 

Quelle est la différence entre le bénévolat et le volontariat ?

 

Quelles sont les autres façons pour partir en tant que volontaire ?

 

 

 

Quelle est la différence entre une ONG d’envoi de volontaires agréée par le Ministère des Affaires Etrangères et Européennes et une ONG non agréée ?

 

24 organisations sont agréées par le ministère des Affaires étrangères et européennes pour l’envoi de volontaires de solidarité internationale. Ces ONG répondent aux critères de qualité du volontariat qui sont vérifiés par la Commission du Volontariat et par le ministère, qui délivre cet agrément.   Ces ONG entrent dans le cadre de la loi de février 2005 et doivent respecter à ce titre les droits et devoirs préciser dans la loi. Elles bénéficient également des aides financières apportées par l’Etat français, pour couvrir une partie des frais liés à l’envoi de volontaires.

 

Voir la rubrique « Agrément des associations » de ce site. Les volontaires qui partent dans ce cadre peuvent bénéficier d’aides financières au retour, financées par le ministère des Affaires étrangères et européennes.  

 

Les associations non agréées ne sont pas tenues d’apporter les mêmes garanties et de respecter les mêmes obligations par rapport aux volontaires qu’elles envoient. C’est pourquoi, avant de s’engager avec une association non agréée, il est impératif que les futurs volontaires soient vigilants et qu’ils étudient attentivement le projet de l’ONG, le mode d’action, les termes du contrat ainsi que les conditions d’accueil proposées.  

 

 

Retourner en haut de la page

 

 

Qu’est-ce qu’une action d’urgence humanitaire ?

 

Au regard du Droit International, l’action humanitaire a pour objectif "d'apporter protection et assistance aux victimes d'une situation de conflit armé ou de violences internes", dans le respect des "principes d’humanité, d’impartialité et de neutralité".   Cependant, le concept d’action humanitaire s’est fortement élargi, pour intégrer tous types d’interventions, en France et à l’étranger, en situations extrêmes, qu’elles soient d’origine naturelle ou provoquées par l’homme (conflits armés, mais aussi cataclysmes naturels, catastrophes technologiques, pénuries alimentaires, déplacements massifs de populations… .)

 

S’ajoute à cela une évolution dans les pratiques de travail des ONG d’urgence, qui ont progressivement élargi leur champ de compétences.

 

Depuis 10 ans, certaines de ces ONG ont développé, en France, des antennes d’intervention auprès des populations les plus défavorisées, et à l’étranger des programmes destinés à dépasser l’urgence : prévention des crises en amont, aide au développement en aval.  

 

 

Retourner en haut de la page

 

 

Qu’est-ce que le développement ?

 

Au sens socio économique du terme, l’idée de développement est liée dès l'origine à l'idée de progrès et à une conception évolutionniste de l'humain. La notion de développement désigne une succession d'étapes caractéristiques de la transformation des sociétés : tradition, transition, décollage, maturité et consommation de masse. Le passage d'un palier à l'autre est conditionné par la mutation des formes d'organisation sociale et des modes de production et d'échanges, ainsi que par une croissance de l'investissement et une accumulation du capital. C’est ainsi qu’en termes de socio économie, l’idée de développement se fonde sur les théories et les modèles économiques propres aux pays industrialisés.  

 

Critiquée pour sa référence exclusive au modèle d'expansion occidental, remise en cause par la persistance de fortes disparités entre le Nord et le Sud, la notion de développement a donné lieu à d'intenses débats, dès les années d'après-guerre.

 

Aujourd’hui, l'accent est mis sur la nécessité de :

 

• prendre en compte la totalité de ses aspects (développement global),

• mieux respecter la cohésion des sociétés humaines (développement humain),

• mieux gérer l'environnement et répondre aux besoins du présent sans compromettre l'héritage des générations futures (développement durable).  

 

 

Retourner en haut de la page

 

 

Y-a t-il des ONG spécialisées dans une zone géographique particulière ?

 

Les ONG peuvent envoyer des VSI en Afrique, en Asie, en Amérique Latine et en Europe de l’Est. Certaines ONG interviennent au Maghreb et en Amérique du Sud, d’autres en Asie du Sud, d’autres encore en Afrique… Tout dépend de la pratique de chaque ONG, de son histoire, de son mode d’intervention, …

 

Vous pouvez vous référer au tableau récapitulatif des ONG qui précise les zones d’intervention dans la rubrique « Le Volontariat de Solidarité Internationale ».   Vous pouvez également consulter le « Répertoire des acteurs 2004 » de Solidarité internationale, publié par la Commission Coopération et Développement et disponible dans tous les centres RITIMO.  

 

Retourner en haut de la page

 

Quelle est la différence entre le bénévolat et le volontariat ?

 

Le bénévole s’engage à temps partiel et de façon non rémunérée, ses activités associatives se définissent par leurs caractères ponctuelles ou temporaires. Le volontaire quant à lui s’engage à plein temps dans une action de solidarité internationale, dans le cadre d’une association de solidarité internationale. Il reçoit une indemnité et non un salaire.  

 

Retourner en haut de la page

 

Quelles sont les autres façons pour partir en tant que volontaire ?

 

Il existe quatre autres manières de partir en tant que volontaire à l’étranger. Il s’agit du Volontariat International en Entreprise ou en Ambassade, du Service Volontaire Européen, du Congé de Solidarité Internationale et des Chantiers bénévoles internationaux. Toutes les précisions nécessaires sont présentes dans la rubrique

 

Retourner en haut de la page